Une semaine plus sensibilisante que jamais!

Repentigny, le 9 février 2021 – Cette année, on aura parlé ou entendu parlé de maladie mentale plus qu’à l’ordinaire étant donnée la situation pandémique qui nous touche tous. La semaine dernière, dans la cadre de la Semaine nationale de la prévention du suicide, le Carrefour jeunesse-emploi L’Assomption (CJELA) s’est donné comme mandat de rappeler aux jeunes et moins jeunes combien il est important d’être présent les uns pour les autr

La programmation a débuté le dimanche 31 janvier avec le lancement du Défi « T’es spécial(e) pour moi! » sur les médias sociaux. Les intervenants du CJELA ont invité les jeunes à se prendre en photo avec une affiche sur laquelle on peut lire la phrase thème et à nommer les membres de leur famille et leurs amis pour les inviter à faire de même. Par cette initiative, le CJELA avait pour objectif de créer un mouvement de solidarité afin que les gens se rappellent entre eux que peu importe ce qu’ils vivent, peu importe le moment, qu’ils soient proche ou de simples connaissances, ils peuvent compter les uns sur les autres pour être écouté et ce, sans jugement. À sa manière, l’entreprise SRS Informatique a d’ailleurs appuyé cette initiative en remettant 150$ au Centre de Prévention du suicide de Lanaudière. LE CJELA tient à remercier ce précieux partenaire pour sa générosité.

 

Au travers de cette semaine, les jeunes du Carrefour ont aussi pu assister à un atelier spécial sur la prévention du suicide. Dans cet atelier virtuel, ils ont pris connaissance des comportements à adopter lorsqu’on fait face à une personne suicidaire et des ressources disponibles dans le milieu. Le CJELA rappelle que si vous ou quelqu’un de votre entourage pense au suicide, vous pouvez composer le 1-866-APPELLE ou écrire ALLER MIEUX au 686868 (jeunes) ou au 741741 (adultes) afin d’obtenir du soutien.

En outre, le Carrefour ne pouvait passer sous silence les capsules vidéo « Chaîne de gars » de la chaîne Youtube du Centre de prévention du suicide de Lanaudière. Lancée en novembre dernier, la chaîne vise à créer un dialogue entre les hommes vivant des difficultés avec ceux qui s’en sont sortis tout en mentionnant qu’il existe des ressources d’aide.

Enfin, Le CJELA espère de tout cœur que ses actions virtuelles auront un impact positif dans le monde réel et rappel que ses intervenants sont toujours présents pour tous les jeunes qui aurait besoin d’un contact humain.