François Legault fait la rencontre de jeunes inspirants au CJELA

20 décembre 2019

Sarah Élisabeth Aubry – seaubry@lexismedia.ca

Le CJELA, un chemin incontournable pour la jeunesse

Lors de son passage au Carrefour jeunesse-emploi de L’Assomption, le député de L’Assomption et premier ministre du Québec a écouté attentivement les jeunes.

L’équipe du Carrefour jeunesse-emploi L’Assomption (CJELA) a réuni les jeunes le 16 décembre dernier pour célébrer Noël. Au menu, un buffet, de la musique et la visite du député de L’Assomption et premier ministre du Québec, François Legault. Ce dernier s’est arrêté un moment pour discuter avec les jeunes, s’intéresser à leur parcours, à leurs projets, aux talents et aux capacités qu’ils possèdent.    

Visite Francois Legault

©Photo Sarah Elisabeth Aubry – Hebdo Rive Nord

Ayant pris les devants, les responsables de l’organisme avaient invité François Legault à se joindre aux jeunes pour souligner l’arrivée des fêtes. C’est avec plaisir que le premier ministre a accepté la proposition lui permettant de visiter les nouveaux locaux du CJELA. C’est dans une ambiance chaleureuse et accueillante que l’ensemble de l’équipe a reçu M. Legault. Les jeunes se sont installés près de lui, afin de pouvoir lui poser plusieurs questions concernant ses ambitions, sa personnalité et ses projets pour la période des fêtes.

Au cours de l’évènement, Jessie Payette qui a elle-même fréquenté l’organisme a livré un touchant témoignage sur la persévérance et la force du carrefour. Âgée aujourd’hui de 30 ans, cette dernière n’a certainement pas oublié tout ce que l’organisme et l’équipe ont fait pour elle. Ayant eu recours à l’aide, aux services offerts pour refaire son curriculum vitae et aux ateliers proposés, Mme Payette n’a pas lâché.

D’ailleurs, cette année, elle s’est impliquée à faire un livre de recettes avec Fin à la Faim. « Peu importe ton parcours, il y a un intervenant prêt à t’aider à atteindre tes objectifs », indique-t-elle. Se considérant maintenant mieux outillée pour faire face au marché du travail, cette dernière lance un message d’espoir et de réussite à ceux qui doutent de leurs capacités. Grâce au carrefour, elle a reçu l’aide, le courage de foncer et a développé sa confiance en elle.  

À cet égard, le marché de l’emploi s’est modifié. Il y a quelques années, les travailleurs tentaient de se tailler une place sur le marché du travail. Aujourd’hui, comme l’exprime le premier ministre, ce sont les employeurs qui sont à la recherche de main-d’œuvre.

Questions en vrac  

Les jeunes ont questionné François Legault sur différentes sphères de sa vie. Quelques questions lui ont permis d’aborder son passé comme entrepreneur. Cofondateur d’Air Transat, il encourage les jeunes à aller de l’avant dans le domaine de l’entreprenariat.

D’ailleurs, il les invite à s’informer auprès du CJELA qui établit un contact avec CIENOV et les personnes-ressources pour recevoir le support nécessaire. « C’est important d’avoir des entrepreneurs. On est créatif au Québec », en convient-il.

Abordant les opportunités d’emplois, M. Legault a mis en lumière différents métiers tels que ceux liés au monde des jeux vidéo requérant la créativité.

« Ça prendrait des cours d’entrepreneurship dans toutes les écoles au secondaire pour donner une idée de comment partir son entreprise », ajoute-t-il.

À cet égard, il a écouté les jeunes et leur a demandé ce qu’ils faisaient dans leur quotidien, puis leurs rêves. Une jeune fille lui a montré son cahier de dessins, un autre a échangé sur sa passion pour le tennis et une adolescente a parlé de la richesse de connaître plusieurs langues.

Par ailleurs suite à une autre question, le premier ministre a répondu prendre quelques jours de vacances avec son épouse en Floride. Se sentant choyé d’avoir voyagé beaucoup auparavant, il préfère maintenant le Québec.  

À la suite de son passage au Carrefour jeunesse-emploi L’Assomption, François Legault s’est déplacé à l’école l’Horizon pour y faire d’autres rencontres dans sa circonscription.

CONSULTER L’ARTICLE