Le CJE L’Assomption célèbre l’aménagement de ses nouveaux locaux

C’est avec une grande fierté que les responsables du Carrefour jeunesse-emploi de L’Assomption accueillent maintenant les jeunes dans de tout nouveaux locaux. Les employés et ceux qui fréquentent l’organisme bénéficient maintenant d’espaces chaleureux, qui répondent davantage à leurs besoins.

Le CJE L’Assomption a organisé un dîner pour recevoir les jeunes et partenaires le 26 septembre dernier. Malgré la pluie, les jeunes se sont arrêtés pour voir les changements et participer à un tournoi de washers dans une partie du stationnement du CJE L’Assomption. Festif, animé et rassembleur, l’évènement a permis de réunir les intervenants, les jeunes et ceux qui ont cru au projet. Au cours de la dernière année, plusieurs travaux ont été effectués et des changements ont été apportés aux locaux.


©Photo Sarah Elisabeth Aubry – Hebdo Rive Nord

Au goût du jour

Malgré les modifications, la mission de l’organisme demeure toujours la même, c’est-à-dire conseiller, écouter, soutenir et offrir les outils nécessaires aux personnes qui cognent à la porte de l’organisme. Comme le rappelle la responsable des entreprises et communauté, Mélissa Désilets, il y a toujours un intervenant à l’accueil. Il n’est donc pas nécessaire d’appeler avant de s’y rendre et de prendre rendez-vous. Le carrefour est à l’écoute des besoins et est en mesure d’ouvrir un dossier sur-le-champ.

Dès qu’on met les pieds dans la place, on est au cœur du milieu de vie. On retrouve des divans, un coin destiné aux enfants, un espace pour marquer les bons coups et un peu plus loin, la cuisine. D’ailleurs, quelques jeunes ont participé à refaire une beauté à ce coin dans le cadre d’un projet volontariat, leur permettant de s’investir et d’avoir une expérience de travail à ajouter sur leur curriculum vitae.

Pour sensibiliser la jeunesse à l’environnement, le CJE L’Assomption participe à Mission 100 tonnes. L’an passé, ce sont près de 2 000 tonnes de déchets qui ont été amassés dans les berges du Saint-Laurent et cette année, ils sont rendus à près de 500 livres récoltées.

Locaux

Une classe est mise à disposition grâce à un partenariat avec le Centre la Croisée. Un enseignant est sur place et disponible pour donner un coup de pouce aux jeunes qui désirent apprendre avant de retourner à l’école à temps plein. « Ils avancent à leur rythme et lorsqu’ils se sentent prêts, ils peuvent aller faire leur inscription au Centre la Croisée », spécifie Mélissa Désilets.

Un autre local est mis à disposition pour des rencontres qui ont lieu avec le programme Départ à neuf pour la réinsertion professionnelle ou les études. Différents ateliers sont mis sur pied pour que les jeunes apprennent à mieux se connaître et puissent être prêts à travailler ou étudier.

Parmi les autres dispositions, on retrouve le prêt de vêtements et accessoires pour faire une entrevue et plusieurs bureaux pour les employés. « On est vraiment chanceux au carrefour, car on a quatre intervenants. Chaque jeune qui rencontre un conseiller en emploi et vit des problématiques, il va recevoir tout de suite l’aide d’un intervenant psychosocial », explique-t-elle. En parallèle, les employés ont aussi une salle aménagée pour échanger et manger.

Services et projets

Pour recevoir de l’aide d’une conseillère en orientation, les personnes fréquentant le carrefour doivent avoir reçu une référence d’Emploi-Québec. Sinon elles sont orientées vers une clinique privée.

Il est cependant possible d’avoir des rencontres avec des conseillers en emploi pour répondre à des questions précises sur un domaine en particulier.

Concernant les projets, l’équipe du CJE L’Assomption souhaite faire de la troisième édition du Challenge, un évènement plus grand. Cette année, on désire organiser plusieurs activités proches du skatepark à Félix-Leclerc. On veut développer un tournoi axé sur le basket et se servir du skatepark. 

Selon Mélissa Désilets, les défis avec un organisme sont souvent de faire connaître les services et mettre sur pied différentes initiatives. « C’est large, car les services  sont gratuits et s’adressent au 16 à 35 ans. Tu peux venir longtemps au carrefour », spécifie-t-elle.

Du support est aussi offert pour créer un curriculum vitae et pour chercher de l’emploi. D’ailleurs, un atelier est prévu un mardi par mois pour concevoir un curriculum vitae de la bonne façon.

Il s’agit d’une belle base pour les jeunes pour se préparer adéquatement en vue d’une entrevue. Depuis deux ans, l’équipe du CJE L’Assomption s’occupe aussi d’un jardin communautaire à Repentigny avec les jeunes durant l’été.

Consulter l’article